lundi 31 décembre 2007

Rouge gorge et Mesange

Voici deux petites photos du week end, pour en profiter pour vous souhaiter...

Un bon réveillon ce soir !!!







Michel

vendredi 21 décembre 2007

Un dernier ecureuil...

Une petite dernière photo sur les écureuils (mais je m'en lasse pas de ces petites boules de poils, elles me font penser à... plein de bonnes choses).



Michel

jeudi 20 décembre 2007

Composants d'une ruche

J'ai reçu aujourd'hui ma nouvelle ruche que je vais placer au printemps. C'est donc le moment idéal pour vous présenter les différents composants d'une ruche "Dadant" qui est un des modèles les plus utilisés dans notre pays.

La ruche se compose d'une planche de fond, faisant également office de planche d'envol pour les abeillles, d'un corps de ruche, d'une ou plusieurs hausses (voir dans la rubrique "miel et abeilles" la préparation des hausses avec les plaques de cires, d'un couvre hausse et d'un toit pour protéger la ruche de la pluie.

Généralement l'ensemble est posé sur des supports qui peuvent être de simple parpaings afin de ne pas faire entrer en contact le sol avec le bois de la ruche.

Voici donc ces éléments en photo un par un :

1 - La planche de vol / Plancher de la ruche (certains modèles sont troués pour une meilleure ventilation qui a priori permet d'éviter au maximum l'arrivée d'un des prédateurs des abeilles, le Varoa, qui est en fait un acarien, parasite de l'abeille).



2 - Le corps de ruche, élément principal de la ruche il mesure exactement (c'est standardisé) 50 X 42.6 cm de côté et 31 cm de haut. Il contient 10 cadres de 42 X 27 cm que l'on peut voir sur la photo, ces cadres seront la zone de vie de la reine et des ouvrières, du couvain, et d'une partie du miel qui ne sera pas récolté mais utilisé par les abeilles comme nourriture pour le couvain et pour elles même. Ces cadres sur la photo attendent bien sûr la mise en place d'une feuille de cire comme vous pouvez le voir dans un autre article sur le sujet dans ce blog).



3 - La hausse, contient 9 cadres de 13.5 X 27 cm qui serviront aux abeilles de lieu de stockages du miel, que nous récupérerons deux fois par an. En été une seconde hausse sera même mise en place pour accueillir le surplus de miel de la belle saison. Sur la photo ci-dessous, la hausse est posé à sa place sur le corps de ruche.



4 - Le couvre hausse, parfois percé d'un trou pour nourrir les abeilles pendant les hivers rigoureux, il sera complètement fermé hermétiquement par les abeilles elles même à l'aide de propolis.



5 - Le toit, qui est l'élément final d'une ruche.



Voila la ruche est complète, au printemps je ferais un petit sujet sur sa mise en place et son peuplement.

Michel

mercredi 12 décembre 2007

Pas de feu dans la cheminee ?

Un article du monde aujourd'hui nous apprend que le gros responsable de la pollution hivernale est causée par les feux dans les cheminées et autres feux extérieurs dans nos campagnes...

Le Monde du 12 decembre 2007

C'est sûr, un feu de cheminée ne rejette pas de l'eau... mais c'est un peu facilement oublier la pollution de nos voitures qui grâcent aux lobby pétroliers fonctionnent toujours pas avec une énergie propre, c'est oublier la favorisation à outrance du transport de marchandises avec des camions qui encombrent nos autoroutes et polluent bien plus... c'est oublier que le gaz augmente ce qui explique peut être aussi que de plus en plus de gens utilisent leur cheminée. Mais dites moi quand je brule une buche, le carbonne rejeté vient d'où ? de l'arbre, et l'arbre il l'a puisé où ? dans l'air, je rejete donc le carbone capté par l'arbre... moi je trouve cela quand même plus écologique que de bruler du pétrole... mais je pense que les "total", "shell" et autres "elf" comme d'habitude ne doivent pas voir cela d'un bon oeil une augmentation de la consomation de bois... alors culpabilisons les usagers, jouont sur la fibre écologique...m'énervent tous !

Michel

samedi 8 décembre 2007

Ecureuils

J'avais dit dans mon précédent billet que je revenais à mes oiseaux, mais finalement il semble que ce soit les écureuils qui profitent le plus des graines et boules de graisses destinées aux oiseaux. Je pensais que les écureuils hibernaient??? il va falloir que je me documente. En tout cas, les voici pour le plaisir des yeux, photographiés malheureusement d'assez loin, mais les photos peuvent être agrandies en cliquant dessus.





mardi 4 décembre 2007

Vous avez demandé la justice... veuillez ne pas quitter...

Petite pause dans les photos "natures" du moment pour revenir à la dure réalité de notre monde (mais parfois je me demande s'il s'agit bien de la réalité...)

je suis tombé par hasard sur le lien suivant chez France Telecom (pardon.... chez "orange") qui présente une fabuleuse avancé de la justice en France... si si je vous assure... le citoyen lambda va pouvoir avoir accès à des démarches juridiques grâce à des bornes informatiques équipées d'un scanner, d'un ordinateur et d'une imprimante...

Ou vas t'on ? c'est la dernière nouveauté qu'a trouvé Mme Dati pour supprimer des postes de fonctionnaires je suppose ?... allez avec un peu de chance ces bornes seront équipées d'une version quelconque de windows et au moment de déposer plainte on aura droit à un écran bleu... avec une jolie erreur :-)

Le lien est la :

Orange

et une bonne réaction également sur le blog spécialisé de Maître Eolas :

Maître Eolas

Bon moi je retourne à mes oiseaux...

Michel

samedi 1 décembre 2007

observations

Si cela continue le blog va se transformer en blog reportage photo sur les animaux... mais que voulez vous, quand ça bouge dans les mangeoires, je vous en fait profiter.

Ce matin en regardant dehors j'ai vu un rapace (je n'ai pas reconnu l'espèce) posé en pleine observation des mangeoires...



Un petit aperçu avec la lunette me montre qu'une des mangeoires est occupée par un écureuil pour qui c'est une aubaine autant de nourriture à sa portée ! (cliquez sur l'image pour voir en plus grand)



Et une fois le rapace reparti, le petit chapardeur sort de sa cache et va changer de menu et attaquer une boule de graisse :


vendredi 30 novembre 2007

Geai

Dans la série "oiseaux" aujourd'hui ce sont des geais des chênes qui sont venus picorer quelques graines tombées des mangeoires...

jeudi 29 novembre 2007

Les oiseaux

Cela fait quelques jours sans billets ni photos sur ce blog, alors profitant de l'immobilité provoqué par une côte fracturé lors d'une chute de cheval, j'ai sortie l'APN et pris quelques photos des oiseaux dans le jardin. Il est bien dommage de ne pas avoir un appareil reflex avec une mise au point manuel et un zoom correct, mais pour le moment on doit se contenter de photos parfois très limite, je ne peux pas approcher les oiseaux bien évidement, et le compact numérique trouve vite ses limites... (ceci dit, vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en plus grand).

Voici une mésange en train de se nourrir et un rouge gorge attendant son tour :



et surprise pour moi, car cela fait longtemps que j'essaye de le prendre en photo, le pic epeiche (c'est un mâle, on observe sur l'arrière de son cou, les plumes rouges que ne porte pas la femelle - sur la seconde photo en agrandissant) :



lundi 19 novembre 2007

Debroussaillage

Il faisait frais, voir très frais ce week end, mais le soleil était là, les amis sont venus donner un coup de main et donc j'ai bien avancé dans le nettoyage et débroussaillage de mon bois...

voici d'ailleur mon land en plein travail pour la remontée des ronces coupées :

dimanche 11 novembre 2007

La LPO

Petit billet rapide pour parler de la LPO, la Ligue de Protection des Oiseaux. J'ai adhéré il y a peu, ce n'est pas très cher, et cela permet de créer un refuge LPO référencé chez vous. Il suffit pour cela d'avoir un bout de jardin, un terrain, un parc, bref un endroit ou vous constatez la présence régulière d'oiseaux.

Une fois le refuge créé vous recevrez un kit de bienvenu, un livret expliquant les règles de bases pour recevoir les oiseaux dans votre jardin, une plaque en métal indiquant le statut du jardin et un nichoir.

Voici la photo de la plaque et du nichoir.


lundi 5 novembre 2007

Rappel

Petit rappel pour indiquer une nouvelle fois le blog d'un de mes neveux qui est en ce moment en Inde, étape de son péril de France - Asie avec sa copine et tout cela en... Acadeuche (Acadiane avec moteur de 2cv)

Il a peu de connexions Internet dans son périple, mais il fait son possible pour mettre à jour le blog.

Le blog se trouve ICI

Michel

mercredi 24 octobre 2007

Le partenaire Microsoft Premier

Savez vous qu'une société partenaire Microsoft Premier paye un droit d'entrée annuel de l'ordre de 50000 euros ? oui ? savez vous pourquoi ?

Ce n'est pas pour certifier ses troupes car il faudra en plus de ces 50000 euros avoir déjà au préalable des MCSE (Ingénieurs certifiés Microsoft), mais pourquoi donc alors ?

On me répond généralement que c'est un droit d'entrée qui permet de confirmer un réel engagement de la société désireuse d'être partenaire premier. Ma fois.. pourquoi pas.

Alors maintenant regardons d'un peu plus près un détail du partenariat... celui-ci acquis (enfin... le mot payé est plus juste à mon sens) les équipes du partenaire disposent d'un accès favorisé au support technique en ligne, normal me direz vous. Et la avec satisfaction le partenaire accède à des informations non délivrés aux non partenaires, cela ne me choque pas, c'est un choix politique comme un autre. Alors ou je veux en venir me direz vous ?

Et bien tout simplement que le partenaire en payant 50000 euros à la possibilité grâce à cela d'obtenir sur le site support les correctifs que sort Microsoft et de les utiliser...

J'en vois au fond de la salle qui se lèvent et qui me dise, mais non, les mises à jour et autre correctifs sont distribués gratuitement par Microsoft et automatiquement pour toute machine enregistrées... et bien OUI sauf que Microsoft ne distribue les correctifs que lorsqu'il le juge nécessaire parfois même ils attendent la sortie d'un "Service Pack" pour inclure tel ou tel correctif, et donc ne donne pas accès au correctif dès sa disponibilité... sauf pour le partenaire Premier...

Vous m'avez compris ? Microsoft est donc un éditeur qui fait payer très cher le droit d'obtenir les correctifs (je dis bien correctif, donc un programme qui corrige un bogue dans LEURS produits...) avant le commun des mortels... Si cela n'est pas un fabuleux système à faire du fric...

Avec un tel système si les produits Microsoft étaient exempts d'erreurs l'intérêt pour le partenariat Premier serait beaucoup moins intéressant... heureusement cela n'est pas près d'arriver !

Michel

lundi 22 octobre 2007

Pose des nichoirs et mangeoires

L'hivers n'est pas encore là, mais ne va pas tarder... ce week end j'ai profité de mes travaux d'hivernage du jardin pour remettre en état et poser les mangeoires et nichoirs pour les oiseaux. En espérant que j'aurais le loisir d'observer et de photographier les oiseaux du jardin cet hivers...

Les nichoirs sont placés (assez haut, on va éviter la visite des mes deux chattes...) :




un peu plus bas pour pouvoir les alimenter régulièrement en graines il y a également des mangeoires, elle seront remplies dans peu de temps dès que les journées seront trop froides. :





Michel

dimanche 21 octobre 2007

L'automne est il si doux ?

La journée d'aujourd'hui ayant été consacrée en grande partie au jardin, devant l'activité des abeilles, les papillons encore présent je me suis demandé si nous étions bien en automne... pourtant il semble que oui, petite gelée ce matin, et température clémente au soleil mais assez fraiche à l'ombre...

Il est donc temps pour certains d'en profiter... cela ne devrait pas durer...



Michel

vendredi 12 octobre 2007

Pissenlit

Elle m'a interpellée cette fleur de pissenlit, à résister avec son jaune éclatant parmi les dominantes violettes et vertes de l'endroit...

jeudi 11 octobre 2007

Microsoft vs RedHat

Il semblerait que Steve ballmer le pdg de Microsoft aime bien lancer ses menaces contre RedHat, serais ce parce que Microsoft se sent de plus en plus mal sur un marché de plus en plus grignoté par les distributions Linux ou parce que RedHat n'est pas (encore) un éditeur ayant passé des accords avec le géant de redmond comme l'a fait Novell ?

Moi ce que je trouve de toute façon, c'est qu'à voir la politique de licences, pardon d'abonnements... chez RedHat, je trouve ces derniers ayant une politique commerciale aussi contraignante que celle de Microsoft...

Plus de détail sur l'article de Zdnet : Zdnet

Michel

mercredi 10 octobre 2007

Insecte

Dans la série les insectes que je vois mais dont je ne connais pas le nom il y a celui là : (si quelqu'un connais, déversez votre science svp)

- Rectification : je viens de trouver, il semble que ce soit une Abeille Charpentière ou "Xylocope" donc un insecte faisant partie de la famille des "Apidae". C'est un Hyménoptère solitaire qui niche dans le bois.



Michel

lundi 8 octobre 2007

Abeilles en action

Billet sur les abeilles ce soir et catégorie photo en même temps !

J'ai profité d'un rare rayon de soleil pour prendre en photo les abeilles de la ruche qui font leurs dernières récoltes avant l'hiver. Sur ces photos, on peut voir les poches à pollen sur les pattes antérieures des spécimens photographiées, qui sont justement remplies de pollen :

butineuse1

Une autre vue sur les mêmes fleurs :

butineuse2

On peut remarquer que sur un autre type de fleur (ici du lierre) les abeilles ont les poches à pollen remplies d'un pollen d'une couleur différente. On retrouvera ces variations de couleurs lors des récoltes à la ruche :

butineuse3

jeudi 4 octobre 2007

Mauvais procès

Je suis tombé aujourd'hui sur une perle journalistique...

http://www.francematin.info/L-Assemblee-Nationale-sous-pavillon-sud-africain-la-crise_a13973.html

Qu'est ce qui me choque dans cet article ? La mauvaise fois manifeste du journaliste qui doit bien évidemment préférer son cher windows qui doit marcher parfaitement bien dans tous les cas, qui n'a pas besoin de connaissance pour s'installer, qui est merveilleusement mieux que les produits "libre" .... ce n'est pas cela qu'il faut lire ?

A moins qu'il souhaite nous faire croire que l'assemblée participe au financement de la fondation Ubuntu ? pourtant ils n'achètent pas de licences pour l'ubuntu, au mieux ils payent (et bien en plus, c'est écrit...) des Sociétés de services nationales pour le déploiement du système...

Et alors ? Il vaut mieux payer des licences au géant de Redmond (oui désolé "Redmonk" n'existe pas) ou faire bosser des entreprises nationales ?

Cela choque que le déploiement d'un nouveau système sur tous les PC de l'assemblée pose parfois des soucis, fasse ronchonner parfois les élus ? (restent à prouver qu'ils ronchonnent pour un réel problème bloquant pour leur intense activité de sieste dans l'hémicycle... ) mais dites moi, faites leur un déploiement sur Vista pour que l'on rigole un peu... encore moins de pilotes et encore moins de fonctionnalités retrouvées...

Alors résumons cet article : soit la personne qui a écrit cette perle vient de gagner un super cadeau de Microsoft, soit il à un grief contre l'Afrique du sud... il pense et écrit ce qu'il veut, moi aussi, je suis POUR la liberté de la presse, tout comme je suis POUR la liberté d'utilisation des logiciels qui tournent sur mon ordinateur !

Et voila ça doit être la journée...

Michel

Encore un coup de gueule

Je discutais avec des amis hier qui sont en formation sur des produits de ce satané éditeur que j'aime pas... et leur réflexions rejoignent les miennes sur la façon dont celui-ci asservit peu à peu sa clientèle...
Revenons quelques années en arrière... un petit éditeur, coup de génie ou hasard des rencontres, peu importe, en signant un contrat pour un système d'exploitation pour les PC tout neufs, tout frais de chez IBM se retrouve en quelques années un système un empire exploitant des millions d'utilisateurs que nous sommes...

Qu'en est il aujourd'hui ?
Cette entreprise est finalement arrivée à générer des formations dites qualifiantes, véritables moulinettes à endoctriner les informaticiens (tout en vidant leurs capacités intellectuelles : on ne vous apprend pas le pourquoi et le comment dans ces formations, ou vous demande de suivre un mode opératoire... la nuance est grande !), qui se voient équipées de systèmes soumis aux jack pot financier fort rentable pour l'éditeur, progressant dans les entreprises et chez les particuliers, graissant au passage les constructeurs qui vendent grâce à elle des machines plus puissantes...

Mais franchement quand allons nous réagir ?

Quand l'état va t'il arrêter au travers de ses financements assedics et régionaux, de financer la machine à décerveler de l'éditeur ?

Bon voila je suis de mauvaise humeur ce matin !

Michel

Fin de l'été

Avec l'été qui a été pourri cet année, il est bon de visioner les quelques photos de ciel bleu... Octobre est là, sera t'il doux ?



Michel

mardi 2 octobre 2007

lundi 1 octobre 2007

Un peu de soleil dans le jardin

Je ne connais pas leurs noms, mais ces fleurs qui ressemblent à des marguerites, (sauf la couleur !), sont très agréables à l'oeil en ce début d'automne maussade...



Michel

samedi 29 septembre 2007

Ou en est mon bois (2)

Pour faire suite au billet d'hier, voici quelques photos pour présenter donc l'étendue des "travaux" de mise au propre de la parcelle.

Tout d'abord, à l'orée du bois, les acacias (Robiniers), ou il fait bon laisser pendre les hamacs l'été. Leurs fleurs au printemps donne un miel fort agréable...



voici deux photos de la partie de la parcelle mise au propre :




et enfin un apperçu... du travail à faire !



Michel

vendredi 28 septembre 2007

Ou en est mon bois ?

Comme me l'a suggéré Thibault dans un de ses commentaires, je pourrais faire un petit billet sur mon bois, et sur l'évolution de celui-ci. Thibault est fortement intéressé par ces sujets, et cela est normal vu qu'il est forestier ! je vous conseille vivement de consulter son blog dont j'ai déjà parlé ici. Pour rappel un lien vers son blog "Sylvasphere" est présent dans la rubrique "mes liens".

Voici donc ou en est mon bois : Cela avance lentement ! si je refait un historique, voici comment il à évolué. J'ai acheté ma maison avec son terrain de 1 Ha il y a maintenant un an, le bois occupe 4000 m2 dans le bas du terrain et est pour moitié très en pente dans un vallon. Au fond de celui-ci coule un ru en période humide.

Lors de l'achat de la maison, ce bois était en friche, en entrant dans celui-ci on peut trouver quelques résidus type "décharge sauvage" qui sont la depuis plus de 50 ans, vestige d'une époque ou les agriculteurs habitant là (c'est une ancienne ferme datant de 1800) ne disposaient pas des ramassages de poubelles et des déchetteries comme maintenant ! Cette décharge est en fait constitué de morceaux de métals rouillés essentiellement et défigure évidement ce lieu !

Au début de l'année, avec l'aide de deux courageux beau frères venu nous visiter, nous avons passé deux jours à commencer à dégager le bois, et une zone couvrant notamment ce coin "déchetterie". Possédant depuis peu un vieux land rover apte à aller charger dans ce terrain en pente ces déchets, je vais leur faire regagner un endroit plus adéquat, à savoir la déchetterie officielle de mon village !

Suite à ce premier débroussaillages, j'ai continué notamment pendant mes vacances d'été à débroussailler le bois et à progresser peu à peu dans celui-ci. J'ai débroussaillé à ce jour... à peine 500 m2 à vu de nez (peut être moins !). En fait en progressant dans le bois j'ai débroussaillé les ronces à la débroussailleuse thermique dans un premier temps, puis à l'aide de la tronçonneuse thermique j'ai abattue 6 ou 7 arbres morts (2 chênes et le reste des faux accacias) en apprenant sur le tas le maniement d'une tronçonneuse. (je vous racontes pas le boulot quand vous abattez un chêne mort de 20 m de haut et d'un diamètre supérieur aux 45cm de la chaine de la tronconneuse... et que vous souhaitez le faire tomber à un endroit précis !)

Voila maintenant il me faut avancer encore dans le bois, les journées se raccourcissant il me reste surtout les week end pour cela, je pronostique au moins 2 ans pour arriver à mettre la totalité au propre à ce rythme là ! :-)

Sinon pour la petit histoire, ce bois héberge également une ruche dont je parle dans se blog (et probablement une seconde au printemps).

Les essences sont surtout acacias (pardon je devrais dire "Robinier" ce que l'on appelle acacias sont en fait des faux acacias) et chênes et je souhaite planter un châtaigner en octobre (qu'en penses tu Thibault ?)

Michel

mercredi 26 septembre 2007

Chardon

Une jolie fleur de chardon prise en photo cet été. Attention ne pas s'approcher, çà pique !


mardi 25 septembre 2007

Butineuse en action

La photo du jour a été prise au début du mois, il s'agit de l'abeille N°32158 en train de butiner une fleur de lavande. On remarque qu'elle doit être en début de sortie, en effet elle n'a pas encore les boules de pollen sur ses pattes arrières.

lundi 24 septembre 2007

Hula...huppe !

Bon le jeu de mots était trop facile, en tous les cas, voici Madame la Huppe (ou peut-être Monsieur, il y a pas un spécialiste dans la salle ?) qui doit être à ce jour parti(e) pour des contrées plus chaudes... mais qui nous a honorés de sa présence tout l'été !

dimanche 23 septembre 2007

La reinette sur la fenêtre

N'ayant rien à écrire pour le moment sur mon blog, je lance la série "La photo du jour" et je vais essayer de poser une photo chaque jour sur le blog, photo réalisé par mes soins autour de chez moi, c'est juste pour le fun, si quelqu'un veut une des photos en format standard qu'il me la demande, ce sera gratuit !

Aujourd'hui la photo du jour à été prise sur la fenêtre. Il s'agit d'une reinette qui vient souvent le soir, je suppose que les moucherons et autre insectes de nuits, attirés par la lumière viennent cogner à la fenêtre, du coup, le repas est servi pour Madame Reinette !

vendredi 7 septembre 2007

Bilan de la recolte

Voila, le miel est en pot, le bilan de la récolte est de 22kg, j'espérais un peu plus mais c'est il me semble raisonnable au vu de l'été pourri que nous avons eut... Si un apiculteur professionnel passe par là, qu'il n'hésite pas à me donner son avis.

Michel

samedi 1 septembre 2007

Jour de recolte

Voila, c'était aujourd'hui le jour de la récolte du miel, un couple d'amis est venu m'aider dans la mesure ou je suis un grand débutant en la matière...

Le "local" d'apiculture est improvisé dans une pièce disposant de peu d'ouvertures afin que les abeilles ne viennent pas récupérer leur bien que nous allons leur chipper aujourd'hui, l'ustensile indispensable étant la centrifugeuse que vous voyez sur la photo ici :

Mais je reparlerais des matériels dans un autre article ultérieurement, aujourd'hui on s'intéresse à la récolte !

1 - Les amis s'équipent avec une certaine appréhension c'est leur première fois (la seconde pour moi je ne suis guère plus aguéri...) :

2 - Arrivée à la ruche j'enlève le toit et comme toujours les fourmis sont de nouveau là :

3 - On enfume en décollant le dessus de hausse que les abeilles ont soudées à l'aide de propolys :

4 - et voila une vue de la hausse avec les cadres en place, je vais les enlever un par un, puis je passerais à la hausse du dessous.

5 - Voici un cadre a demi rempli, on remarque un cadre vide au fond, sur la seconde hausse (la plus haute par rapport au corps de la ruche), sur 9 cadres, 4 seront pleins de miel, 2 a demi pleins et 3 encores vide.

6 - On voit ici deux photos de cadres pleins (environ 2 kg de miels chacun) mais nous sommes dans la première hausse, celle-ci contient 9 cadres remplis :


7 - Et une fois les deux hausses récupérées, voici le corps de ruche, où se trouve le gros des abeilles, la reine et le couvain que je photographierais lorsque je ferais une visite d'entretien de la ruche. Pour le moment, la responsable de l'enfumoir ayant eu quelques soucis avec celui-ci on s'est retrouvé sans fumées avec une attaque en règle des abeilles, nous ne nous sommes pas éternisés... (je me demande encore comment on fait pour entrer les deux abeilles que j'ai trouvé ensuite dans mon pantalon...) :

8 - Retour au local, on va maintenant procéder à l'extraction du miel :

9 - on "désopercule" les cadres à l'aide du couteau à désoperculer, voici quelques photos :


10 - les opercules ne sont pas perdues, elles sont gorgées de miel et sont donc posées sur un tamis, pour récupérer un maximum de celui-ci.

Voila la suite consiste à placer les cadres désoperculés dans la centrifugeuse que l'on fera tourner pour extraire le miel des alvéoles. Mais là, absorbé par le travail... nous avons oublié de faire les photos. Dans le prochain article je présenterais la mise en pôt.

Michel

Pub