mardi 6 mars 2007

Airbus en greve

Aujourd'hui c'est le bazard en ville ici (Toulouse) en raison de la manifestation des salariés d'Airbus contre la vague de licenciement annoncée. Alors on prend notre mal en patience, et on réfléchi aux difficultés de l'avionneur...

Il est vrai qu'a Toulouse, lorsque Airbus tousse, l'économie locale s'enrhume... Je suis bien content de ne plus avoir ma société dans un tel climat ! Moi personnellement il y a quand même un truc qui me laisse perplexe : comment une société comme EADS, qui tournait apparemment à plein régime il y a 2 ans, avec la préparation du géant des airs (l'A380) des ventes devant celles de son concurrent Boieng à pu en arriver là ?

Alors je fais comme tout le monde, j'écoute la radio et j'apprends que l'erreur vient d'une stratégie de double gestion franco/allemande de l'entreprise... qui à provoqué des problèmes de câblage dans l'A380, d'ou les retards de livraison annoncés, les commandes annulées et le plan "power 8" responsable des grèves du jour. (bon j'ai un peu résumé mais c'est ce qui est dit par les journalistes spécialisés...)

Moi je veux bien, mais comment dans une entreprise de cette taille on arrive à faire une erreur stratégique comme celle-ci ? comment avec les normes diverses et variés, peut il y avoir des problèmes de câblage sur un avion en phase de production ??? j'imagine et j'espère que c'est beaucoup plus compliqué que cela, car sinon les années futures vont être plus que difficiles avec des erreurs de ce type. Pensez messieurs les hauts patrons de EADS que dans quelques années la baisse de production du pétrole aidant, il se pourrait aussi qu'il y ait moins d'acheteurs d'avions sur le marché...

Michel

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Plein de choses à dire Michel...

D'abord, est ce que passer d'un effectif de 1500 personnes en 2000 à 5000 actuellement (source "la dépêche du midi") en moins de 7 ans est raisonnable ? surtout si on observe qu'il s'agit majoritairement de costards - tailleurs - cravates - showrooms (je parle juste de Airbus CE - Central Entity - le volet commercial) ~ est ce normal ?

Le volume des ventes (et du CA et surtout du profit) a t il cru dans les mêmes proportions ? (333 %)

Un jour Boeing s'est endormi sur ses lauriers, Airbus en a profité par facilité pour faire autant peu après, mais le premier s'est réveillé ... et le second ne va pas tarder à le faire j'espère bien ...

Le problème est que chaque entreprise "institution" accepte qu'un certain nombre de boulets (planqués, hiérarchies confuses ou simplement en doublon) existent et prospèrent tout en végétant)

Licencier devient une réalité hélas, une obligation malheureusement. Il aurait été plus correct de ne pas embaucher "inutilement". Pas de faux espoir, pas de "carressage de tête"
C'était courru, c'est malheureux mais me semble t il normal et inévitable

Au delà, il faudrait réfléchir mais mieux encore AGIR sur l'idée que "une entreprise qui embauche est saine, en croissance" ... faut pas rêver

Par contre le pb se situe peut être dans la distribution - mondiale - des cartes

Les succursalles roumaines (110 € par mois) commencent à délocaliser vers les pays d'Asie (... € ou $ par mois - je ne suis même pas sûr qu'on aie encore 3 chiffres) et générer du chômage dans ces pays pourtant pas encore très favorisés dans l'union dont ils sont la 27ème roue du carrosse

Mais pour nous rassurer, bien sûr nous avons le top 40 qui voit ses bénéfices atteindre des sommets inégalés.

Pensez un peu au mec dans son île avec hydravion et yacht(s) et ses maisons de 300 m2 chacune et sa descendance assurée de 20 générations de confort... celà ne valait il pas la peine ?
Ah ... vous n'en faites pas partie ? zut, c'est balot ça ...

Je tiens à finir en précisant que je ne suis pas le bolchévik avec le couteau entre les dents que l'on pourrait soupçonner, mais cadre dans la DRH d'un grand groupe international, et qui revendique qu'on peut ne pas perdre son âme malgré un petit peu de confort durement acquis

Gardez votre âme, un petit peu de câblage ou de sournois avantages ne devront rien y changer ! ! !

Michel a dit…

Salut a toi anonyme DRH, et merci pour ton commentaire, tu commences par "pleins de choses a dire" et tu fais bien, n'hésites surtout pas, ce blog tu l'auras surement compris est fait pour cela, même si les premiers billets étaient destinés pour moi à tirer un trait sur un passé riche en péripétie (mes 10 billets sur le dépôt de bilan) je l'agrémente au rythme de mes réactions sur des sujets pour lesquels j'ai envie de réagir. Tous les commentaires sont donc appréciés, qu'ils viennent me contredire ou pas...

Cordialement.

Michel

Pub