samedi 29 septembre 2007

Ou en est mon bois (2)

Pour faire suite au billet d'hier, voici quelques photos pour présenter donc l'étendue des "travaux" de mise au propre de la parcelle.

Tout d'abord, à l'orée du bois, les acacias (Robiniers), ou il fait bon laisser pendre les hamacs l'été. Leurs fleurs au printemps donne un miel fort agréable...



voici deux photos de la partie de la parcelle mise au propre :




et enfin un apperçu... du travail à faire !



Michel

vendredi 28 septembre 2007

Ou en est mon bois ?

Comme me l'a suggéré Thibault dans un de ses commentaires, je pourrais faire un petit billet sur mon bois, et sur l'évolution de celui-ci. Thibault est fortement intéressé par ces sujets, et cela est normal vu qu'il est forestier ! je vous conseille vivement de consulter son blog dont j'ai déjà parlé ici. Pour rappel un lien vers son blog "Sylvasphere" est présent dans la rubrique "mes liens".

Voici donc ou en est mon bois : Cela avance lentement ! si je refait un historique, voici comment il à évolué. J'ai acheté ma maison avec son terrain de 1 Ha il y a maintenant un an, le bois occupe 4000 m2 dans le bas du terrain et est pour moitié très en pente dans un vallon. Au fond de celui-ci coule un ru en période humide.

Lors de l'achat de la maison, ce bois était en friche, en entrant dans celui-ci on peut trouver quelques résidus type "décharge sauvage" qui sont la depuis plus de 50 ans, vestige d'une époque ou les agriculteurs habitant là (c'est une ancienne ferme datant de 1800) ne disposaient pas des ramassages de poubelles et des déchetteries comme maintenant ! Cette décharge est en fait constitué de morceaux de métals rouillés essentiellement et défigure évidement ce lieu !

Au début de l'année, avec l'aide de deux courageux beau frères venu nous visiter, nous avons passé deux jours à commencer à dégager le bois, et une zone couvrant notamment ce coin "déchetterie". Possédant depuis peu un vieux land rover apte à aller charger dans ce terrain en pente ces déchets, je vais leur faire regagner un endroit plus adéquat, à savoir la déchetterie officielle de mon village !

Suite à ce premier débroussaillages, j'ai continué notamment pendant mes vacances d'été à débroussailler le bois et à progresser peu à peu dans celui-ci. J'ai débroussaillé à ce jour... à peine 500 m2 à vu de nez (peut être moins !). En fait en progressant dans le bois j'ai débroussaillé les ronces à la débroussailleuse thermique dans un premier temps, puis à l'aide de la tronçonneuse thermique j'ai abattue 6 ou 7 arbres morts (2 chênes et le reste des faux accacias) en apprenant sur le tas le maniement d'une tronçonneuse. (je vous racontes pas le boulot quand vous abattez un chêne mort de 20 m de haut et d'un diamètre supérieur aux 45cm de la chaine de la tronconneuse... et que vous souhaitez le faire tomber à un endroit précis !)

Voila maintenant il me faut avancer encore dans le bois, les journées se raccourcissant il me reste surtout les week end pour cela, je pronostique au moins 2 ans pour arriver à mettre la totalité au propre à ce rythme là ! :-)

Sinon pour la petit histoire, ce bois héberge également une ruche dont je parle dans se blog (et probablement une seconde au printemps).

Les essences sont surtout acacias (pardon je devrais dire "Robinier" ce que l'on appelle acacias sont en fait des faux acacias) et chênes et je souhaite planter un châtaigner en octobre (qu'en penses tu Thibault ?)

Michel

mercredi 26 septembre 2007

Chardon

Une jolie fleur de chardon prise en photo cet été. Attention ne pas s'approcher, çà pique !


mardi 25 septembre 2007

Butineuse en action

La photo du jour a été prise au début du mois, il s'agit de l'abeille N°32158 en train de butiner une fleur de lavande. On remarque qu'elle doit être en début de sortie, en effet elle n'a pas encore les boules de pollen sur ses pattes arrières.

lundi 24 septembre 2007

Hula...huppe !

Bon le jeu de mots était trop facile, en tous les cas, voici Madame la Huppe (ou peut-être Monsieur, il y a pas un spécialiste dans la salle ?) qui doit être à ce jour parti(e) pour des contrées plus chaudes... mais qui nous a honorés de sa présence tout l'été !

dimanche 23 septembre 2007

La reinette sur la fenêtre

N'ayant rien à écrire pour le moment sur mon blog, je lance la série "La photo du jour" et je vais essayer de poser une photo chaque jour sur le blog, photo réalisé par mes soins autour de chez moi, c'est juste pour le fun, si quelqu'un veut une des photos en format standard qu'il me la demande, ce sera gratuit !

Aujourd'hui la photo du jour à été prise sur la fenêtre. Il s'agit d'une reinette qui vient souvent le soir, je suppose que les moucherons et autre insectes de nuits, attirés par la lumière viennent cogner à la fenêtre, du coup, le repas est servi pour Madame Reinette !

vendredi 7 septembre 2007

Bilan de la recolte

Voila, le miel est en pot, le bilan de la récolte est de 22kg, j'espérais un peu plus mais c'est il me semble raisonnable au vu de l'été pourri que nous avons eut... Si un apiculteur professionnel passe par là, qu'il n'hésite pas à me donner son avis.

Michel

samedi 1 septembre 2007

Jour de recolte

Voila, c'était aujourd'hui le jour de la récolte du miel, un couple d'amis est venu m'aider dans la mesure ou je suis un grand débutant en la matière...

Le "local" d'apiculture est improvisé dans une pièce disposant de peu d'ouvertures afin que les abeilles ne viennent pas récupérer leur bien que nous allons leur chipper aujourd'hui, l'ustensile indispensable étant la centrifugeuse que vous voyez sur la photo ici :

Mais je reparlerais des matériels dans un autre article ultérieurement, aujourd'hui on s'intéresse à la récolte !

1 - Les amis s'équipent avec une certaine appréhension c'est leur première fois (la seconde pour moi je ne suis guère plus aguéri...) :

2 - Arrivée à la ruche j'enlève le toit et comme toujours les fourmis sont de nouveau là :

3 - On enfume en décollant le dessus de hausse que les abeilles ont soudées à l'aide de propolys :

4 - et voila une vue de la hausse avec les cadres en place, je vais les enlever un par un, puis je passerais à la hausse du dessous.

5 - Voici un cadre a demi rempli, on remarque un cadre vide au fond, sur la seconde hausse (la plus haute par rapport au corps de la ruche), sur 9 cadres, 4 seront pleins de miel, 2 a demi pleins et 3 encores vide.

6 - On voit ici deux photos de cadres pleins (environ 2 kg de miels chacun) mais nous sommes dans la première hausse, celle-ci contient 9 cadres remplis :


7 - Et une fois les deux hausses récupérées, voici le corps de ruche, où se trouve le gros des abeilles, la reine et le couvain que je photographierais lorsque je ferais une visite d'entretien de la ruche. Pour le moment, la responsable de l'enfumoir ayant eu quelques soucis avec celui-ci on s'est retrouvé sans fumées avec une attaque en règle des abeilles, nous ne nous sommes pas éternisés... (je me demande encore comment on fait pour entrer les deux abeilles que j'ai trouvé ensuite dans mon pantalon...) :

8 - Retour au local, on va maintenant procéder à l'extraction du miel :

9 - on "désopercule" les cadres à l'aide du couteau à désoperculer, voici quelques photos :


10 - les opercules ne sont pas perdues, elles sont gorgées de miel et sont donc posées sur un tamis, pour récupérer un maximum de celui-ci.

Voila la suite consiste à placer les cadres désoperculés dans la centrifugeuse que l'on fera tourner pour extraire le miel des alvéoles. Mais là, absorbé par le travail... nous avons oublié de faire les photos. Dans le prochain article je présenterais la mise en pôt.

Michel

Pub